Que tu sois plutôt guinguette tradi, food court urbain ou terrasse ombragée, pour te rabibocher avec les restaurants d’été, nous t’avons concocté une sélection TRES exhaustive des places to bouffe à Toulouse. Manque plus que le soleil (et ta fourchette).

Quand Toulouse passe en mode guinguettes

Depuis quelques années, la ringarde guinguette chère aux campagnes de nos grands-parents est revenue dans l’air du temps. Elle pousse partout. Mais PARTOUT. La guinguette avec ses toiles à carreaux et ses lampions dans son look traditionnel, ou en mode tapas, palettes et tablettes dans sa version plus moderne. Elle est partout. Mais où, me direz-vous ? 

Elle s’est accaparée un coin ombragé du MIN. En effet, le Marché d’Intérêt National vient de créer MinOu : une guinguette tradi qui va ravir les travailleurs et habitants du coin avec ses tartares, salades, poissons et viandes ou ses plats à partager.

La guinguette, elle a poussé devant la maison des vins de Fronton et s’appelle « Un été à la campagne ». On y boit du rosé du château Caze, ou un ballon de rouge de chez Terre Fauve. Le midi et le soir, on commande une planche à partager, un ceviche de saumon, un magret grillé. Et le dimanche, c’est en famille avec des ateliers pour les enfants.

La guinguette, elle vient de s’installer près du Canal du Midi, dans la maison éclusière de Matabiau. En contrebas du point, c’est une terrasse de 150 couverts qui attend les gourmands. À la carte de ce Museau Musette : houmous au zaatar, gravlax de daurade, chipirons frits, onglet de bœuf sauce chimichurri… des recettes simples gourmandes autour de bons produits. On vient boire un verre à partir de 17h puis on partage ensuite des tapas pour le diner.

Elle se renouvelle aussi à Gragnague sous le drôle de nom de Gragnaguette où on peut, en plus de manger et boire un verre, jouer à la pétanque ou au Möllky.

Elle vit une nouvelle fois à Montaudran, sous les traits de l’immense Canaille Club et chemin des Étroits aux Terrasses de l’atelier.

Enfin, il y a celle de Jojo et Paulette, très authentique, au bord du lac du Laragou. On y va pour prendre un bol de frais lors d’après-midi caniculaire ou pour les nuits d’été au son de la musique live.

Food Court & Food Truck dans la ville rose

Et pour les plus urbains et les moins tradi, nous demanderas-tu ? Pas de panique ! Les spots estivaux peuvent aussi se la jouer moins guinguette et plus « food court ».
La
Friche Gourmande vient d’ouvrir non loin de la Halle de la Machine. Un espace intérieur et extérieur hyper moderne où t’attend le Panache, le Bagel Français, Pizza Lopez et les Mecs Au Camion (et deux bars aussi, évidemment).

Cet été, c’est aussi Lay Up qui s’éveille aux Minimes à Toulouse : un nouveau lieu dédié au street art qui prend place dans l’ancien bâtiment des archives de la cour des comptes avec pas moins de 1 200m2. C’est d’abord un espace d’exposition dans l’esprit Mister Freeze avec les œuvres d’artistes comme Loic Mondé, Maye, Momies, Swed, Said Kinos ou Nasty. Mais Lay Up, c’est aussi une boutique, un concept store et un espace ouvert avec bar et foodtruck et des grignotages type charcuterie, fromage, huitres et burrata.

Enfin, tant qu’on te parle de foodtruck, celui du Bibent s’est installé avec une grande terrasse de 80 places sur la place Wilson. On y retrouve des grands classiques : les croqs au jambon noir de Bigorre, saumon, pastrami, les oeufs mimosa, le grand retour des churros, des glaces à l’italienne… Mais aussi des plats à tendance asiatiques : Bobun, les nems et les rouleaux de printemps concoctés par Julie, la cheffe vietnamienne.

Terrasses estivales à Toulouse (et autour)

Ni guinguette ni foodcourt ? On te trouve un peu difficile quand même. Mais on relève le défi en te conseillant les terrasses et les jardins qui vont cartonner cet été. Campagne chic ? On opte pour les cours de château. Celle du château d​’en haut à Cornebarrieu s’appelle Goguette et Compagnie et propose des tapas, salades, poké, grillades. Un menu très complet. L’autre, c’est Flonflon et on ne présente plus ce spot incroyable et gourmand dans le parc du Château de Thégra. On adore tellement le buffet brunch du dimanche… Et puis, surprise, cette année, c’est le chef deux étoiles Michelin Pierre Lambinon qui a imaginé la carte du Domaine de Preissac et de son restaurant éphémère en plein air, le Py-vert. A la carte : de la finger food, des plats veggies, classiques, des tartines et des plats bistros. Enfin, Les Colocs renouvellent le bail du Mas des Canelles, au bord du Canal tout comme Nomad, le bar restaurant qui fait voyager les pieds dans le sable.

Autre chef à prendre les rênes des cuisines d’une belle terrasse : Simon Carlier qui sera tout l’été aux commandes de l’Ecluse, avec cette jolie vue sur la Garonne et cette ambiance chic et conviviale. Grande nouveauté cette année, l’espace EDF Bazacle fait enfin profiter les toulousains de leur terrasse offrant l’une des plus belles vues de Toulouse. Le lieu prendra le joli nom de Bistr’eau. On vous conseille aussi de diner aux chandelles dans le joli jardin du Noma.

Et puis petite cerise dans le cocktail, le Fat Car s’installe à deux pas du Capitole, dans la cours de l’hôtel Ibis pour te préparer des mélanges originaux dans un cadre chill et briquette. Alors ? Satisfait ? Je pense qu’on t’a trouvé un plan pour presque tous les soirs de ton été.

Et pour continuer à kiffer ton été autour de Toulouse, c’est par ici !

(la photo qui illustre cet article a été prise par Élodie)